Quand le prince Albert fait « muter » l’ambassadeur de France à Monaco

<

(Avril 2008)

Danon sera resté à peine neuf mois ambassadeur de France à Monaco. Bernard Kouchner, aussitôt à la tête du Quai d’Orsay, l’avait fait nommer «ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire» dans la principauté. Eric Danon est un de ses amis et a été un des associés du cabinet B K Conseil que Bernard Kouchner dirigeait avant de devenir ministre des Affaires Etrangères. A l’époque, cette société de consulting avait réalisé des audits sur le système de santé gabonais et sur l’implantation en Birmanie de Total.

Assez vite, Eric Danon s’est mal entendu avec le prince Albert qui, selon son entourage, lui reproche « ses maladresses, des fuites dans la presse locale, voire de débiner la principauté auprès de Paris ». Et le prince l’a fait savoir directement à Nicolas Sarkozy, qui doit d’ailleurs se rendre en voyage officiel à Monaco le vendredi 25 avril.

Le message a été reçu cinq sur cinq par le président de la République : malgré la protection de Bernard Kouchner, Eric Danon vient d’être nommé à Genève comme représentant de la France à la Conférence sur le désarmement. Pour lui succéder à Monaco, le nom le plus avancé en coulisses est celui de Carine Remik-Adim, une diplomate en poste à l’ambassade de France au Brésil.

Source.

Publicités



    Laisser un commentaire

    Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

    Logo WordPress.com

    Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

    Image Twitter

    Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

    Photo Facebook

    Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

    Photo Google+

    Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

    Connexion à %s



%d blogueurs aiment cette page :